Principes fondamentaux

Les élèves sont des personnes.

Une personne a une âme, c'est un être de relations. Pour entrer en relation avec Dieu et ses semblables, elle a besoin de se connaître, de connaître ses racines et sa culture, de connaître et d'aimer son Créateur. L'intelligence d'une personne est nourrie par la vérité et l'étude du réel : pour comprendre et goûter la joie d'apprendre, il faut admirer, s'étonner, se passionner. La mémoire est sollicitée par la loi d'intérêt : on retient ce qui a du sens. La volonté est mue par le désir et par l'amour : un élève est soucieux de progresser, s'il comprend qu'on l'aime et qu'on veut l'aider à devenir lui-même. Un élève qui se sait aimé de Dieu, de ses parents et de ses maîtres peut entrer avec confiance dans le projet éducatif qui vise à le faire grandir.

 

L'éducation doit donner accès à l'intériorité.

Dans un monde de plus en plus envahi par le bruit et les connexions inutiles, qui devient « une conspiration universelle contre toute espèce de vie intérieure » (Bernanos), on désire éduquer les élèves à l'intériorité par le respect du silence, de la réflexion, et l'initiation à la prière. La vie intérieure est le point d'ancrage du développement de la personne et de son accès à la liberté. La foi chrétienne est essentielle pour nourrir cette intériorité ; elle ne peut pas être seulement une «valeur ajoutée» pour l'intégration ou la réussite sociale. Les parents ou les maîtres qui savent combien l’Évangile peut être source de joie et de liberté, ne peuvent pas vouloir priver de cette source les enfants qui leur sont confiés. Au Sénevé, un enseignement religieux conforme à celui de l'Eglise catholique (avec le soutien d'un prêtre, conseiller spirituel) est donc proposé à tous les élèves, quelle que soit leur origine. Cependant cet enseignement n'a rien d'idéologique ou de sectaire, il respecte la liberté, la conscience et le parcours de l'enfant et de sa famille.

 

Les professeurs travaillent en lien avec les familles.

La confiance doit être réciproque et permettre une réelle coopération de l'école et de la famille dans l'éducation. Il est demandé aux parents de prendre connaissance du projet éducatif et d'y adhérer. Les initiatives et l'aide des parents pour la vie quotidienne des élèves et les évènements sont encouragées.

Date de dernière mise à jour : 11/03/2018