Chronique du Sénevé 2016/2017

Lundi 3 à vendredi 7 juillet 2017 : ECOLE EN TRAVAUX !

Merci à TOUS les enfants, parents et amis (impossible de les citer tous) !

Dsc 0048

Dsc 0071

Dsc 0100

Dsc 0167

Dsc 0171 Dsc 0173

Dsc 0193

Dsc 0230

Dsc 0302 Dsc 0306

Dsc 0324

Dsc 0006

jeudi 6 juillet

V a27b 1

vendredi 21 juillet : la cour presque terminée !

Vendredi 30 juin 2017 : fête de fin d'année

Reportage complet à suivre.

Img 9274

Img 9339

Img 9363

Img 9365

Img 9394

Img 9439

 

Lundi 19 juin 2017 : soirée "souvenirs d'Angleterre" et remise des prix "Big Challenge"

Une soirée avec film sur le voyage à Londres des collégiens a réuni parents, professeurs & élèves en ce lundi soir. A l'issue du film, tous ont pu déguster des spécialités anglaises réalisées par le professeur d'anglais, les élèves ou leurs parents, ou directement importées d'Angleterre (dont la délicieuse spécialité, la "Marmite").

Ont été remis également les prix et les récompenses au concours Big Challenge auxquel avaient participé tous les élèves.

En voici les résultats :

Classe de 6ème : 9 élèves - Moyenne : 225.89 - Gagnante : Camille 277.50 / 350 (moyenne nationale: 178.67), qui se classe 7e du département !

Classe de 5ème : 5 élèves - Moyenne : 186.60 - Gagnant : Benoît 246.25/350 (moyenne nationale: 178.08), qui se classe 13e du département !

Classe de 4ème : 3 élèves - Moyenne : 147.08 - Gagnant : Matthis 153.75/350 (moyenne nationale: 169.78)

20170620 094527 1

20170623 082234 1

 

Vendredi 16 juin 2017 : Livraison des dalles pour la cour de l'école

Partis à 3h00 du matin pour Aix-en-Provence, deux valeureux pères ont rapporté 600 dalles (achetées sur "le Bon Coin") pour la réfection de la cour de l'école (en terre actuellement...). Du renfort en nombre à déchargé le camion. Travaux de pose prévu du 3 au 7 juillet !

Wp 20170616 17 19 55 pro  Wp 20170616 17 21 11 pro

Jeudi 15 juin 2017 : sortie à Hautpoul

Sortie à Hautpoul des élèves du Primaire, à la maison du Bois et du Jouet.

V 4771 1

V 325b

V f937

V e721 1

Mardi 16 mai 2017

Une Vierge pèlerine, Notre-Dame de Fatima, a fait escale au Cours Le Sénevé. L'occasion de fêter le centenaire des apparitions de Notre-Dame à Jacinthe, François et Lucie, et de prier les nouveaux Saints, Jacinthe et François Marto, canonisés par le Pape François samedi 13 mai dernier.

V 67f1

Lundi 1er mai / Vendredi 5 mai 2017 : voyage à Londres des collégiens

Quelques instantanés du voyage à Londres, reçus via Whatsapp !

Img 20170501 wa0001

Img 20170504 wa0002 Img 20170504 wa0002b 2

Samedi 1er avril 2017 : Vente de Pâques

Une vente de chocolats de Pâques et autres objets (livres, confitures, gâteaux) est organisée pour collecter de quoi financer les frais qu'il reste à couvrir pour le voyage à Londres (un musée, un repas, quelques goûters).

Affiche 1

Mardi 21 mars 2017 : conférence de Mme Camille Crété, présidente d'honneur du Corps Mondial de Secours aux élèves du Collège / conférence de Carême de M. l'Abbé Pistre aux élèves du Primaire

Dans le cadre du cycle "Grands Témoins", Mme Camille Crété a présenté l'association "Corps Mondial de Secours" et ses opérations lors des catastrophes naturelles dans le monde. Elle a expliqué aux élèves la formation des bénévoles, les conditions d'intervention, les moyens mis en oeuvre, et tout le soutien matériel, psychologique et moral apporté aux victimes par son association. Tous les élèves ont été touchés par son témoignage sur le sauvetage d'un nourrisson de 28 jours dans les décombres d'un immeuble... La conférence s'est terminée comme c'est l'usage par les nombreuses questions des élèves !

Corps mondial de secoursV d158

De son côté, M. l'Abbé Pistre a rencontré les élèves du Primaire à qui il a parlé de la vertu d'obéissance.

Mercredi 1er mars 2017 : mercredi des Cendres

L'emploi du temps des élèves a été modifié pour leur proposer une rencontre avec les jeunes de l'école d'Evangélisation « Jeunesse Lumière » fondée par le Père Daniel Ange.

Ces derniers étaient en « mission » à Castres où ils sont allés à la rencontre des élèves des écoles, collèges et lycées. Cette opportunité nous a été proposée par la paroisse. Ils sont venus le jeudi 2 mars, lendemain du mercredi des Cendres, pour aider les élèves à entrer en Carême et leur donner des pistes de réflexion sur la vertu du mois de février : le partage.

La rencontre a eu lieu de 9h à 10h pour le primaire et de 10h à 12h pour le secondaire.

Un temps de prière à l'église Saint Jacques a conclu cet échange !

V f236

Mardi 28 février 2017 : mardi gras

Le mardi gras est le dernier jour avant l'entrée en Carême, période de préparation à la fête de Pâques, sommet de l'année chrétienne, où l'on fête la résurrection de Notre-Seigneur Jésus Christ. Le mardi gras précède le mercredi des Cendres. C'était traditionnellement un jour où on mangeait "gras", avant de faire "maigre"... On finissait les oeufs dans des crêpes. Le mardi gras est aussi jour de carnaval. Les élèves du Primaire ont réalisé des masques qu'ils ont pu arborer en ce jour.

V f307

V 7804

Samedi 28 janvier 2017 : journée "portes ouvertes"

En ce samedi après-midi pluvieux, une présentation du Cours Le Sénevé a permis aux parents présents de découvrir les raisons du succès grandissant des écoles hors-contrat, et en particulier le développement de notre Cours, qui propose les niveaux du CP à la 3e.

Tract 1

V dc4d

Vendredi 17 janvier 2017 : dans le cadre du cycle "Grands Témoins", les élèves du Collège rencontrent le Général François Cann

Les élèves du Collège vont avoir l'occasion de rencontrer chaque mois un "grand témoin", qui viendra parler de son parcours personnel, et développer une vertu ou un thème lié à ce parcours.

Pour cette première rencontre, les élèves ont eu le grand honneur de recevoir le Général François Cann, Général de Corps d'Armée, Grand Officier de la Légion d'honneur, et dont la carrière militaire a connu l'Algérie, le Liban en 1983-1984, le 8e RPIMa, Berlin en 1989 au moment de la chute du Mur.

V 307f

Le Général Cann a développé devant eux la notion de "service" : "je me limiterai aux enseignements que j'ai tirés de l'exercice de ma vocation militaire mais vous pourriez les extrapoler pour d'autres vocations, comme par exemple ceux d'une vocation religieuse" leur a-t-il indiqué en introduction. La vocation : "si elle vous plaît, si elle vous inspire... surtout ne lui résistez pas... Vous pourriez le regretter toute votre vie", et d'ajouter : "personnellement, je l'attribue à ce que j'ai vécu, dans les années 40, en observant le réseau de Résistance que dirigeait mon père puis plus tard, dans les années 50, en admirant les bataillons de parachutistes en partance pour l'Indochine".

V 411b 1

Le Général Cann expliqua ensuite la condition indispensable à ses yeux pour l'exercice d'une vocation militaire : la disponibilité, puis sa raison d'être : la capacité opérationnelle. Celle des hommes, des équipements et des savoir-faire. En terminant par deux aspects touchant le coeur de cette vocation : le respect de la personne humaine, et l'opposition à toute forme d'injustice ! Et de conclure en citant Balzac : "les vocations manquées déteignent sur toute l'existence".

V eaaa

Les élèves, enthousiastes, ont posé de nombreuses questions, sur sa carrière, ses faits d'arme (dont son parachutage sur Bizerte en Tunisie en 1961), ses décorations, ses rencontres, ses études... Espérons qu'il aura fait grandir les vocations en germe. Merci mon Général !

V 4a62

V fe70

Le Journal d'Ici

Dimanche 1er janvier 2017 : voeux aux amis du Sénevé

Carte

Vendredi 16 décembre 2016 : cours de Pâtisserie pour les Primaires

Pour ce dernier jour de classe avant les vacances de Noël, les élèves du Primaire ont eu la joie de suivre un cours de Pâtisserie, donnée par une maman d'élève, pâtissière de métier. Les élèves ont pu réaliser une véritable bûche de Noël.

V c039

Samedi 10 décembre 2016 : Spectacle musical de Noël à l'église Saint Jacques

Grande affluence ce samedi après-midi : parents, grands-parents et amis sont venus nombreux pour le spectacle musical de Noël. Et tous ont été impressionnés par la beauté du spectacle : mise en scène, éclairage par d'innombrables bougies, accompagnement de piano, chants de Noël dans une reconstitution de la Nativité : les élèves ont tout donné pour faire revivre la simplicité et la beauté de la naissance d'un Sauveur.

Img 6830

Img 6845

Img 6877

Tract

Jeudi 1er décembre 2016 : retour sur quelques aspects de la vie au Sénevé

Voici quelques photos de ce début d'année !

Wp 20161125 13 00 30 pro

Piano en libre service pendant les temps de pause

Wp 20161125 12 59 09 pro

12h30-13h10 : Jeux dehors (foot, rugby, ...) ou jeux de société quand il pleut...

Wp 20160916 13 13 24 pro      Wp 20160916 13 13 57 pro

Wp 20160916 13 14 51 pro      Wp 20160916 13 15 01 pro

Wp 20160916 13 15 29 pro      Wp 20160916 13 21 13 pro

13h10-13h25 : temps des services, du ménage dans les classes !

Wp 20160923 12 23 16 pro 1

Mardi 6 septembre 2016 : 2e rentrée pour le Cours Le Sénevé

Wp 20160906 08 17 39 pro

Une trentaine d'élèves ont fait leur rentrée, accueillis par leur institutrice pour les élèves du Primaire, ou leur professeur principal pour les élèves du Collège. Les parents ont pu acquérir la blouse d'uniforme, et prendre un café sous la treille.

Quelques larmes d'élèves vite séchées, aussi vite qu'ont disparues les inquiétudes des enseignantes ! Une première journée de découverte : mise en place des équipes (regroupant les élèves des différents niveaux) pour les services, première scéance de chorale pour préparer la messe de rentrée. Journée clôturée par une prière à l'église Saint-Jacques avec tous les élèves de l'école.

Le Cours Le Sénevé poursuit sa croissance : 11 élèves pour la première "promotion" l'an dernier, une trentaine cette année : Deo Gratias !

Juillet / août 2016 : travaux d'été

Deux gros week-ends de travaux (14 au 16 juillet, et 25 au 28 août) ont permis d'aménager les salles de classes à l'étage, d'agrandir la cour de récréation en supprimant clapiers et poulaillers (!), et de repeindre les volets, rambardes et pergola.

Merci à tous les parents, professeurs et amis qui ont offert quelques heures de leurs vacances pour rendre les locaux plus fonctionnels et plus agréables !

Wp 20160825 12 54 52 pro

Wp 20160730 15 20 23 pro

Wp 20160716 15 06 38 pro

 

ACTUALITES

SEPTEMBRE 2016 : ouverture des classes de CP, CE2-CM1, 5e et 4e en plus du CM2-6e existant.

Renseignements et inscriptions : faire une demande par courrier (15, rue Francisco Ferrer, 81100 Castres), par courriel (cours.seneve@gmail.com) ou par téléphone (05 63 51 20 26)

 

Intervention de Mme Soleil, directrice du Cours Le Sénevé,
lors de la journée « portes ouvertes » du 6 février 2016

Nous vous proposons d'abord de découvrir en quelques images ce que ces quelques mois d'expérience nous ont permis de réaliser avec l'Association les Amis du Sénevé, ce qu'ils ont apporté à nos élèves et ce que nous nous proposons de continuer.

 

Film

 

En résumé

- une belle aventure pour l'Association qui gère l'école dont vous avez aperçu le comptable, le président et le chef de projet, en pleine action dans le film !

- des élèves heureux du climat familial et de l'attention à chacun que permet l'environnement du Sénevé

- des élèves en progrès grâce à un travail régulier et à des efforts encouragés quotidiennement

- des professeurs soudés, heureux de transmettre et de donner le meilleur au service des intelligences et des âmes.

 

Un mot de l'équipe enseignante actuelle pour nos deux classes de CM2 et 6eme, qui ont cours ensemble ou séparément suivant les matières. Nous fonctionnons avec une dizaine d'intervenants pour 11 élèves. Du grand luxe pour notre petit budget ! Mais cela n'est possible que grâce au dévouement admirable de nombreux bénévoles qualifiés et compétents.

Mme Canac, professeur de mathématiques : grâce à elle, nos élèves commencent à comprendre ce que c'est que la rigueur mathématique !

Mme Edwards, professeur d'anglais suscite un enthousiasme unanime : avec elle tout est bon pour faire parler les élèves : images, jeu, chansons et rituels, entretien personnels de chaque élève avec des intervenants anglophones, sans oublier la fabrication des cup cakes et les scénettes de théâtre. Bref pour nos CM2 qui sont logés à la même enseigne que les 6èmes : les 3 h d'anglais par semaine sont un vrai bonheur.

Mme de Ligondès, professeur d'Histoire et de Géographie, d'instruction civique et d'histoire de l'Art, met au service des jeunes son grand talent de chercheuse, de conteuse et son enthousiasme communicatif. Avec elle l'histoire devient vivante et passionnante. Et elle ne néglige rien pour mobiliser l'intérêt des élèves : visite des expositions, rencontre avec des intervenants extérieurs...

En ce qui me concerne, j'essaye de faire du français un moment de découverte et de plaisir, tout en ne sacrifiant ni l'orthographe, ni la grammaire, ni les conjugaisons. Nos élèves quand ils sont arrivés au Sénevé avait une vision un peu simplifié des nuances de notre langue. Ainsi pour eux il y avait trois temps : le présent, le passé et le futur. Maintenant certains se régalent de reconnaître au fil des lectures l'usage pas si improbable que cela d'un passé simple ou même d'un futur antérieur... et nous n'avons pas encore abordé l'imparfait du subjonctif ! Nous avons lu ensemble l'intégralité du Petit Prince et la quasi intégralité des Lettres de Mon Moulin, et nous allons bientôt aborder des extraits de l'Iliade, de l'Odyssée et de l'Enéide. Nous avons appris déjà une dizaine de beaux poèmes, et j'essaye d'entrainer les élèves à écrire en proposant très régulièrement des sujets de rédaction.

En sciences, notre professeur s'épanouit dans l'enseignement des Sciences expérimentales en CM2 et de la SVT en 6ème. Après l'expérience des mangeoirs pour oiseaux avec les 6ème, elle compte se pencher sur l'anatomie du lapin avec les CM2 non sans l'aide du président de l'association, grand spécialiste de l'élevage de ces charmantes créatures !

Elle assure aussi un groupe de théâtre pour les 6ème tandis que j'anime celui des CM2. Après la fresque de Noël sur Louis IX, nous préparons un divertissement plus léger et comique avec deux pièces de Pierre Gripari.

Mme Parmentier met au service des jeunes toute sa compétence en exégèse pour un cours d'histoire biblique tous les 15 jours, à l'aide d'un support qui relie la lecture des textes à la réflexion religieuse et au patrimoine culturel. Elle amènera bien sûr les élèves à Expo-Bible, dans l'organisation de laquelle elle est très impliquée.

Le sport est assuré tous les vendredis par deux pères de famille bénévoles, sportifs et compétents.

L'enseignement artistique est assuré par Mme Llorens Cortes qui vient bénévolement de Revel pour initier les élèves à plusieurs techniques du dessin et de la peinture, et qui va aussi leur faire découvrir le patrimoine pictural tel qu'elle le connaît en tant que restauratrice d'oeuvres d'art.

Mlle Agnès a récemment rejoint l'équipe pour nous offrir toute sa compétence et son dévouement pour le catéchisme et le chant, qui ont une place importante dans la vie au Sénevé comme vous l'avez vu dans le film.

Je n'oublie par M. Vernières qui a fait découvrir la langue de notre région aux élèves entre Toussaint et Noël, ce qui nous a permis de présenter trois chants en occitan lors du spectacle de Noël.

L 'éveil à la foi et à la vie spirituelle se fait en lien avec le diocèse grâce à la présence de notre aumonier l'Abbé Laurent Pistre, qui vient plusieurs fois par mois au Sénevé pour des messes, des adorations eucharistiques et le sacrement de réconciliation.

 

Grâce à cette équipe gagante, il me semble que l'on pourrait résumer en 3 mots ce qui nous a permis de mener à bien le pari un peu fou du Sénevé et de croire qu'il va grandir.

 

Le premier mot ce serait Vérité.

Vérité d'un choix éducatif sans transigeance sur les valeurs, sans compromission avec un esprit mondain qui ferait de la réussite sociale le seul but à atteindre, et qui se soucierait du paraître avant de se soucier des âmes. Au Sénevé, nous désirons transmettre aux jeunes :

- le goût du savoir vrai, construit, perfectible,

- le goût des rapports humains authentiques, sans préjugé social, sans tricherie ou faux semblant,

- le goût de la recherche spirituelle qui donnera à leur vie cohérence et authenticité.

Et nous croyons qu'avec cette ossature culturelle, humaine et chrétienne, la réussite viendra par surcroît.

 

Avoir le respect des intelligences en vérité : c'est commençer modestement par les commencements : orthographe, calcul, cahiers bien tenus, leçons copiées et apprises, vocabulaire enrichi, capacité à s'émerveiller nourrie par des textes soigneusement choisis.

 

Avoir le désir de rapports humains vrais, c'est faire attention au comportement et au respect des élèves entre eux et avec leurs maîtres, et avoir la volonté de redresser tout manquement dans ce domaine. Et ce n'est pas le plus facile, nous le savons d'expérience !

C'est dans ce souci de vérité que notre projet éducatif s'incarne dans certains détails concrets de la vie quotidienne : depuis la prière quotidienne, en passant par les services de la pause déjeuner, sans oublier la réflexion sur la vertu du mois.

 

Avoir le souci des âmes en vérité, c'est proposer un éveil à la vie spirituelle non seulement par l'enseignement du catéchisme, mais aussi par des temps dédiés à la prière et à la pratique religieuse. C'est pourquoi chaque semaine le temps spirituel du mardi rassemble tous les élèves et les familles qui le souhaitent, à l'église Saint Jacques, de 15h30 à 16h30.

 

Le deuxième mot serait Audace.

Contrairement à ce que pensent certains, nous ne voulons pas nous poser en concurrents, ni en détracteurs, ni en donneurs de leçons, par rapport aux autres établissements dont nous reconnaissons la qualité, et le travail souvent excellent, mené par des enseignants qui font notre admiration, dans des conditions qui ne sont pas toujours facile.

 

Cependant nous avons la volonté d'oser la différence et de l'assumer :

La réforme des collèges qui est en train de se mettre en place n'augure pas des lendemains qui chantent pour l'Education nationale.

Par mes contacts avec de nombreux collègues, je sais qu'une très grande majorité des professeurs est hostile à la baisse des heures d'enseignement "classiques" (notamment en mathématiques et en français). Certaines heures seront en effet remplacées par des heures d'enseignement interdisciplinaire (EPI), qui ne seront plus dédiées à la transmission des savoirs, mais à des projets sur des thèmes transversaux aussi hétéroclites que fantaisistes : je cite le programme : corps- santé,-bien-être ; sécurité ; transition écologique et développement durable ; information, communication, citoyenneté ; langues et cultures étrangères ou régionales ; monde économique et professionnel ; sciences, technologie et société.

Un exemple d'EPI proposé aux professeurs dans les formations pour préparer la réforme ? "Gargantua et Madame Bovary mangent-ils équilibré?" J'avoue que cela laisse songeur...

La réforme du collège est donc un bric à brac d'informations de plus en plus dispersées. Les élèves se verront proposer des enseignements trans-disciplinaires sur des sujets choisis au gré des enseignants disponibles, sans souci de cohérence, sans respect de la chronologie des apprentissages, sans vision éducative d'ensemble.

Ajoutez à cela la fin du latin (qui devient un ersatz de connaissance au sein de l'IDD langues et cultures de l’Antiquité), et le recul des classes bilangues, il est clair que les élèves n'apprendront plus au collège ce qu'il faut savoir pour faire des études supérieures solides et construire sa vie.

J'oserais ajouter que derrière cela il y a une sûrement une visée économique, celle de réduire le budget de l'éducation , puisque ces IDD seront confiés à terme au premier vacataire disponible, alors que le recrutement de professeurs qualifiés est gelé.

 

L'enseignement libre aurait pu se saisir de l'opportunité qui lui est donné de proposer autre chose que le nivellement par le bas, et l'idéologisation, qui sévissent dans le public.

Mais j'ai bien peur cependant que les contraintes de la loi Debré laissent peu de marge de manœuvre, puisqu'il faut se plier aux programmes et aux contraintes de moyens horaires fixés par l'Education nationale.

 

Pour nous au Sénevé, oser la liberté du Hors Contrat c'est affirmer que la transmission des fondamentaux : lire, écrire, compter, s'approprier une culture et un patrimoine, cela passe en premier lieu par du temps consacré aux apprentissages fondamentaux.

C'est pourquoi nous avons décidé de consacrer aux matières classiques (français, mathématiques, sciences, langues) plus d'heures que n'en prévoient les nouveaux programmes dans les autres collèges : par exemple en 5ème, 5h de français et pas 3h30, ce qui est ridiculement trop peu, 5h pour les maths et pas 3h seulement, 3h pour l'anglais, 2h pour l'espagnol, ainsi que 2h pour le latin dès la 6ème, un vrai apprentissage aussi du grec avec 2h par semaine pour ceux qui choisiront cette option en 4ème.

 

Oser la différence c'est aussi du temps consacré à tout ce qui permet d'éveiller les cœurs et de susciter l'enthousiasme Pour cela pas besoin de gros moyens, il faut surtout le goût et la motivation d'une équipe. Au Sénevé à la prochaine rentrée nous comptons renouveler l'expérience de faire place, dans l'emploi du temps des après-midi, au théâtre, au chant, et aux sorties culturelles.

On peut faire rentrer beaucoup de choses dans une semaine de collégien si on a vraiment la volonté de choisir, plutôt que de se laisser imposer des expériences pédagogiques.

 

Oser la différence enfin, c'est faire le choix d'une petite structure qui va convenir à vos enfants en leur donnant l'opportunité d'épanouir leurs talents loin de la pression et du stress engendré par la lourdeur de la gestion des gros établissements. Ici au Sénevé, nous ne sommes pas surchargés (il nous faudrait même davantage d'élèves, c'est le but de cette journée portes ouvertes !), mais nous avons écrit noir sur blanc que les effectifs de nos classes de devraient pas dépasser 20 élèves, car nous avons vraiment conscience que la sérénité de nos enseignants et de nos élèves tient en grande partie à l'effectif réduit qui permet d'avoir une attention bienvaillante envers chacun.

 

L'Audace c'est donc pour nous au Sénevé le projet d'avoir à la prochaine rentrée 6 niveaux en 3 classes doubles :

- une classe double niveau de primaire, CE2-CM1 qui sera confiée le matin à une institutrice, et l'après midi aux différents intervenants qui oeuvrent dans nos classes du collège. Par exemple, ils aurons deux fois trois quarts d'heure d'anglais.

- la pérennisation de notre classe de CM2-6ème qui fonctionne bien et permet d'accompagner les élèves dans la transition école-collège

- et enfin l'ouverture d'une classe double niveau pour nos futurs 5ème dans laquelle nous comptons aussi accueillir quelques élèves de 4ème, en leur proposant un programme adapté.

 

Pour réussir ce pari, nous avons besoin d'élèves : c'est le but de cette journée. Nous préparons aussi activement le recrutement d'enseignants supplémentaires avec qui nous avons d'ores et déjà des contacts, notamment une institutrice, un professeur d'espagnol, un professeur de sciences, et un professeur de lettres. Si Dieu veut nous devrions bénéficier du dynamisme d'une jeune agrégée de lettres classiques très brillante qui pourra enseigner la littérature, le latin et le grec aux plus grands, et développer aussi la partie artistique de nos enseignements puisqu'elle a une grande expérience du théâtre, du chant et de la directrion de chorale.

 

Au niveau du local, la demande d'agrément pour le premier étage nous permettra de doubler la surface actuelle et de bénéficier de suffisamment de salles. Ensuite il faudra peut-être pousser les murs, investir la cave et le grenier, ou déménager... Mais à chaque jour suffit sa peine...

 

Toutes ces perspectives nous incitent à mon troisième mot : la Confiance.

Dans une société en crise, où la peur et l'incertitude dominent, ce n'est pas la vertu la plus facile. Pourtant c'est une vertu qui est engendrée presqu'automatiquement par toute oeuvre d'éducation.

Les jeunes font naturellement confiance aux aînés pour leur montrer le chemin, et ils nous obligent en quelque sorte à mériter leur confiance en nous dépensant pour encourager la leur : c'est plutôt motivant !

Dieu aussi, je le croie, nous fait confiance en nous confiant ces jeunes âmes avides de découvertes et de vérité. Et nous essayons de lui rendre cette confiance par notre foi, en lui confiant nos projets et nos efforts.

 

Et pour finir, c'est vous parents, qui allez nous faire confiance en inscrivant vos enfants pour la prochaine rentrée, et nous allons essayer de ne pas trahir cette confiance !

 

Date de dernière mise à jour : 21/07/2017

×